COVID ET LOYERS COMMERCIAUX

Le 4 décembre 2020

Cour d’appel Grenoble, 5 nov. 2020, n° 16/04533

Dans le cadre d’un débat sur l’exigibilité des loyers commerciaux, la cour d’appel de Grenoble refuse l’exception d’inexécution, la force majeure ainsi que le fait du prince, pour justifier le non-paiement des loyers par le locataire de locaux commerciaux ayant fait l’objet d’une interdiction d’ouverture pendant la crise sanitaire du covid-19.

 

 

Auteur

Dernières actus

Covid et Copropriété : ordonnance du 10 février 2021

Les mesures exceptionnelles aménageant le droit de la copropriété sont partiellement reconduites par une ordonnance du 10 février 2021. Les […]

Lire la suite
L’article 1722 du Code civil au secours du locataire commercial en période COVID

L’impossibilité juridique survenue en cours de bail d’exploiter les lieux loués, résultant d’une décision des pouvoirs publics de fermer certains […]

Lire la suite
La notion d’agent commercial évolue : plus besoin de disposer du pouvoir de modifier le prix des produits ou services

Par un arrêt en date du 4 juin 2020 (C-828/18), la Cour de justice de l’Union européenne a précisé que […]

Lire la suite