REPAS D’AFFAIRES : LIMITE D’EXONÉRATION URSSAF

Le 9 juillet 2021

L’URSSAF qualifie les dépenses engagées par le salarié à l’occasion des repas d’affaires de frais professionnels et non plus de frais d’entreprise. Ils sont exclus de l’assiette des cotisations sociales, sous réserve :

  • D’être effectuées dans l’intérêt de l’entreprise ;
  • D’être dûment justifiées ;
  • De présenter un caractère exceptionnel ;
  • De ne pas être manifestement abusives.

Les pièces comptables attestant la réalité du repas d’affaires, le nom et qualité des personnes invitées et le montant de la dépense effectivement supportée par le salarié doivent être présentées en cas de contrôle.

L’URSSAF précise la notion d’abus manifeste en matière de frais de repas d’affaires. Il n’y a pas abus manifeste lorsque le salarié bénéficie d’un repas d’affaires par semaine ou cinq repas par mois. Lorsque ce quota est dépassé, les repas sont considérés par l’URSSAF comme des avantages en nature soumis à cotisations sociales.

Nous restons à vos côtés pour amener l’URSSAF à tenir compte de la réalité de certaines fonctions qui amènent les salariés à dépasser ce nombre de 5 par mois !

Attention si repas d’affaires pas de ticket restaurant pour ce repas pris en charge par la Société.

Auteur

Dernières actus

Aide de 8 000 euros Contrat de professionnalisation de chômeur de longue durée

Un décret du 29 octobre 2021 permet aux employeurs, qui embaucheront en contrat de professionnalisation des chômeurs de longue durée […]

Lire la suite
COVID 19 : les tests payants ne sont pas des frais professionnels à la charge de l’employeur

Dans un question-réponse du 13 octobre 2021, le Ministre du travail a précisé que le coût des tests virologique COVID […]

Lire la suite
Le covoiturage n’est pas un « moyen de transport en commun utilisable » pour la définition du  grand déplacement dans le secteur du bâtiment

L’employeur doit obligatoirement prendre en charge les frais engagés par le salarié pour les besoins de son activité professionnelle et […]

Lire la suite